Consultante : Etude approfondie sur l’état du mouvement des droits des femmes et des jeunes femmes francophones

Le Fonds XOESE recherche une consultante internationale. Date limite reportée au: 21 juillet 2020 à Minuit GMT

XOESE, Le Fonds pour les Femmes Francophones recherche une consultante d´expertise internationale pour mener une étude approfondie sur l’état du mouvement des droits des femmes et des jeunes femmes francophones. Date limite reportée au: 21 juillet 2020 à Minuit GMT

Le budget disponible est d’un montant total de 15.000 (quinze mille) euros et inclut les honoraires de la consultante et tous les autres frais afférents à la mission. Pour postuler, veuillez envoyer votre dossier par courriel à: prestations@xoese.org.

Pour plus de détails, télécharger les Termes de Références de l’Etude  

Tableau récapitulatif

Objet :

Recrutement d’une consultante d´expertise internationale chargée de mener une étude approfondie sur l’état du mouvement des droits des femmes et des jeunes femmes francophones

Lieu :

Travail basé à domicile

Date limite de candidature reportée au:

21 juillet 2020 à Minuit GMT

Type de contrat

Contrat Individuel de consultance

Langues requises :

Français et Anglais

Durée du contrat :

20 jours ouvrables répartis sur 5 mois

Zone de Couverture :

Grand Sud Francophone

Durée de l’étude :

5 mois (Août à Décembre 2020)

Date de démarrage :

1er Août 2020

Soumission de la Revue documentaire et du Rapport initial (4 jours) :

 

30 Août 2020

Soumission du rapport provisoire de l’étude (12 jours) :

30 Octobre 2020

Atelier de Validation (2 jours) :

17 – 18 Novembre 2020

Soumission du rapport final de l’étude  (2 jours) :

17 Décembre 2020

Offre financière :

15.000 Euros

  À PROPOS DE L’ETUDE

L’une des principales recommandations de l’Etude de faisabilité du Fonds XOESE (Septembre 2016) a été de mener une étude approfondie sur l’état du mouvement francophone des droits des femmes et des jeunes femmes.

Car il existe actuellement très peu d’informations disponibles sur le mouvement francophone féministe et des droits des femmes et des jeunes femmes, ses réalisations, ses défis et ses besoins, ses actrices. De meme les conditions de travail des militantes ont été très peu documentés.

L’étude cherche à combler ces lacunes en générant des données initiales sur ce mouvement dont on ignore bien des choses.


Objectifs de l’étude

  • Documenter les leaders du mouvement :

leurs profils/backgrounds (affiliation organisationnelle, éducatif, capacité/domaine d’expertise professionnelle et sur le terrain, formations additionnelles, contributions apportées au mouvement
dans le cadre de leur engagement en termes de résultats, d’impacts, etc.),

– leur niveau d’influence au sein du mouvement, la nature et l’impact de leur travail,

   comment elles sont perçues par les autres leaders, militantes ainsi que les militantes plus jeunes au sein de leurs communautés et par leurs audiences ;

·       Cartographier :

les principales organisations, réseaux et plateformes des droits des femmes et des jeunes femmes opérationnelles dans chaque pays, sous-région et région et leur couverture géographique,

 leurs capacités institutionnelles (structuration, méthodes de travail, etc.),

leurs contributions au mouvement,

 comment elles collaborent avec d’autres organisations, réseaux et plateformes ;

·       Documenter :

  les principales réalisations/acquis,
régressions en matière des droits des femmes et des jeunes femmes,

– les actions individuelles et
collectives, conjuguées, intentionnelles ou non intentionnelles qui ont
contribué à ces réalisations/acquis, régressions dans chaque pays, sous-région
et région,

 les principaux défis et problèmes que
rencontrent les militantes des droits des femmes et des jeunes femmes au sein
des organisations, au sein du mouvement et de la part des acteurs étatiques et
non étatiques,

 les principaux défis et problèmes
financiers et non financiers que rencontrent les organisations, réseaux et
plateformes des droits des femmes et des jeunes femmes ;

·  Initier

 Des réflexions sur les approches de
solutions à ces problèmes en vue d’informer les stratégies d’intervention à
moyen et long terme du Fonds XOESE et de ses partenaires ;

· Faire la prospection

– Des changements positifs que veulent
les militantes et organisations des droits des femmes et des jeunes femmes et
des stratégies à mettre en œuvre pour parvenir à les provoquer avec des délais
rigoureux à décliner en étapes, dont s’inspireraient les théories du
changement, plans stratégiques et programmations pluriannuelles des
organisations et du Fonds XOESE et ses partenaires.

PArtager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu