Remise du ‘Prix Francophone pour l’Égalité des Genres (Edition 2020) pendant le Forum International Francophone

Pendant le dernier jour du Forum International Francophone (le 26 novembre 2021), XOESE a organisé une cérémonie de remise des prix pour célébrer les trois militantes inspirantes qui sont lauréates de notre première édition du Prix Francophone pour l'Égalité des Genres.

La cérémonie a décerné trois prix à :

  • Fela RAZAFINJATO, lauréate du premier prix et militante pour les droits des personnes handicapées
  • Wilhelmine NTAKEBUKA, lauréate du deuxième prix et  militante pour les droits des femmes en République Démocratique du Congo
  • Lauréate du troisième prix, Essivi ACAKPO ADRA, activiste pour la justice climatique.

Regardez la cérémonie de remise des prix ici et apprenez-en plus sur les lauréates et leur travail ci-dessous.

Nous tenons à remercier et reconnaître l’artiste talentueuse, Nathalie Seguin, qui a créé les magnifiques trophées pour les lauréates. Ses trophées représentent la nature inspirante des femmes et du mouvement des droits des femmes. 

En raison des circonstances de la pandémie, la cérémonie de remise des prix n’a pas pu avoir lieu en personne. Les trophées ont été envoyés aux lauréates et une cérémonie virtuelle a eu lieu le dernier jour du Forum International Francophone.

Les lauréates

Fela RAZAFINJATO, lauréate du premier prix

Fela RAZAFINJATO est une militante pour les droits des personnes handicapées. Elle est la pionnière de la loi n° 97-044 pour les personnes handicapées à Madagascar, une loi qui reconnait les droits des personnes handicapées à la santé, à l’éducation, à l’emploi et à la formation professionnelle, aux loisirs. Cette nouvelle loi a permis d’amplifier le mouvement pour les droits des personnes handicapées, d’où la naissance du Collectif des Organisations œuvrant pour les Personnes Handicapées (COPH), une structure nationale qui fédère les associations. 

Elle a créé le Centre Sembana Mijoro qui œuvre pour l’insertion scolaire et professionnelle des enfants et jeunes handicapés physiques. Elle dirige aussi  Association des Femmes Handicapées de Madagascar (AFHAM) qui a permis à des centaines de femmes handicapées de prendre conscience de leurs droits, d’accéder à l’autonomie financière et à cinq femmes handicapées d’être à la tête d’une association travaillant dans le domaine autre que le handicap.

Wilhelmine NTAKEBUKA, lauréate du deuxième prix

Wilhelmine NTAKEBUKA est une militante pour les droits des femmes en République Démocratique du Congo. À travers les nombreuses activités de son organisation (Vision Communautaire – VICO), elle a réussi à éradiquer le kwashiorkor chez les femmes enceintes, allaitantes, les personnes de 3ème âge et les enfants en territoire de Walungu. Elle a continué avec courage à mener des activités en faveur des droits des femmes dans un contexte d’instabilité politique, de guerre, en milieux ruraux et enclavés, avec des violences, pendant que toutes les organisations étaient absentes sur le terrain. Elle a, par exemple, contribué à mettre en place un centre d’accueil et de transit des femmes et filles victimes des violences sexuelles et un programme de clinique mobile qui sauve aujourd’hui de milliers de femmes victimes de viol et de violence sexuelle, des fistules et du prolapsus.

Essivi S. ACAKPO-ADDRA Epse TSONYA, lauréate du troisième prix

Essivi S. ACAKPO-ADDRA Epse TSONYA est une activiste pour la justice climatique. À travers les nombreuses activités de son organisation Women Environmental Programme Togo (WEP-TOGO), elle a réussi à impacter plus de 20 000 femmes à travers la mise en œuvre des actions de résilience des femmes agricultrices et rurales face aux changements climatiques, et dans la gestion durable des ressources naturelles (terres et forêts). Elle a aussi influencé les politiques au plan national pour l’implication des femmes et la prise en compte de leurs préoccupations dans la stratégie nationale du projet de la Réduction des Émissions des Gaz à Effets de Serre dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts (REDD+) au Togo, en tant que représentante des femmes dans le comité National REDD+.

Apprenez plus sur ces lauréates du premier édition du Prix en regardant l’entretien de Women First TV (WF1TV) avec la journaliste et militante féministe Dr. Fatimata Ly-Fall et les trois lauréates.

PArtager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email