Leadership féminin et représentation des femmes dans les instances politiques au Burkina Faso

Avec l’appui financier de XOESE, Le Fonds pour les Femmes Francophones, ABEFAB (Action communautaire pour le Bien-être de l’Enfant et de la Femme au Burkina) a exécuté un « Projet de mobilisation des femmes pour leur participation et leur représentation dans les instances politiques au Burkina Faso ».

Ce projet nous a permis de former 30 femmes en genre et leadership féminin, de réaliser deux conférences débat sur le thème du 8 mars 2019 et sur la participation de la femme au développement local en présence de 30 communicateurs, de mener 24 causeries éducatives auprès de 822 personnes pour un changement de comportement.

Nous avons travaillé avec le Ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire qui, nous a appuyé sur le plan technique, et avec d’autres associations féminines qui nous ont permis de mener les causeries éducatives auprès de leurs membres. Durant ces sessions, nous avons appris que les textes sur la loi du quota genre existent au Burkina mais ne sont pas appliqués et que ce sont les femmes elles-mêmes qui peuvent les faire vraiment appliquer.

En tant que femmes, nous sommes confrontées à deux sortes d’obstacles sur la voie de la participation à la vie politique. D’une part, des entraves structurelles causées par des lois et des institutions discriminatoires qui réduisent encore aujourd’hui nos possibilités de voter ou de nous porter candidates à un mandat politique. D’autre part, faute de moyens, nous les femmes avons moins de chances que les hommes de suivre une formation, de nouer les contacts et de bénéficier des ressources nécessaires pour devenir des dirigeantes performantes.

PArtager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu