Organisé par XOESE le Fonds pour les Femmes Francophones, le Forum International Francophone se déroulera sur une plateforme virtuelle, du 23 au 26 Novembre 2021 sur le thème : « Renforcement du Mouvement des Femmes Francophones : Comment pouvons-nous y contribuer ? » Cet évènement qui réunira les leaders clés du mouvement des femmes francophones du monde entier. Ce sera un espace pour se rencontrer, nouer des liens, échanger, se redynamiser et élaborer des stratégies sur des moyens novateurs de travailler ensemble au-delà de nos différences en vue de renforcer notre mouvement.

La majorité des pays de l’espace francophone ont en commun l’héritage colonial et ses vestiges dont la langue française. La plupart de leurs textes juridiques sont issus de ceux de leurs anciens colonisateurs et comportent les mêmes dispositions discriminatoires à l’égard des femmes, des jeunes femmes, des filles et des personnes LGBTIQ. Leurs populations vivent des réalités très similaires : le sous-développement, la pauvreté, les formes d’organisations, et les relations interhumaines. Le patriarcat y est prédominant et se traduit par des rapports de force inégaux entre hommes et femmes, les adultes et les jeunes qui ont abouti à la domination et à la discrimination exercées par les premiers et freiné la promotion des secondes.

Les conditions de vie des femmes, des jeunes femmes et des filles sont en général très difficiles surtout pour celles vivant en milieu rural, et dans les bidonvilles des banlieues. Et comme partout ailleurs dans le monde, elles font face à de multiples problèmes liés à leur genre.

Les organisations et réseaux de femmes et de jeunes femmes francophones qui essaient d’aborder ces questions ont des problèmes très similaires en termes de capacité, de modèles et pratiques organisationnelles. Elles sont en général de petite taille en termes de capacité organisationnelle, d’intervention et d’accès au financement. La plupart des financements limités disponibles sont pour des projets et ne sont pas axés sur la construction de mouvements. Les efforts pour renforcer le mouvement font donc face à de nombreux défis, notamment la difficulté d’accès au financement et les conflits internes entre les activistes.

À Travers les activités de ce forum, les objectifs que nous voulons atteindre  sont :

  • Contribuer au renforcement du mouvement des femmes francophones en créant pour elles l’espace qui leur permette de se rencontrer, de forger des alliances et d’élaborer des stratégies sur la manière pratique de travailler ensemble,
  • Célébrer nos réalisations en tant que mouvement,
  • Renforcer la solidarité et la sororité parmi les activistes francophones et leurs organisations,
  • Encourager la collaboration intergénérationnelle, intersectorielle et intersectionnelle au sein du mouvement.
  • Renforcer l’engagement actif des activistes francophones à travailler ensemble à la réalisation d’un objectif commun.
  • Élaborer des stratégies pour solliciter davantage et de meilleures ressources philanthropiques pour les initiatives et les organisations des femmes francophones.

Le Forum est  :

Un espace ouvert : nous veillerons à ce que le Forum soit un espace accueillant pour tou-te-s les participant-e-s ;

Un espace inclusif : en plus de rendre l’espace accessible, nous organiserons des discussions avec des participantes issues de groupes de femmes handicapées afin d’améliorer nos connaissances et nos pratiques en matière d’accessibilité ; et de recevoir leurs suggestions sur la manière de mieux impliquer les femmes handicapées dans les activités de nos organisations et mouvements dans nos pays.

Un espace collaboratif : qui permettra de créer ou de renforcer les liens actuels, intergénérationnels et transnationaux entre divers activistes issus des mouvements fragmentés actuels ;

Un espace prévenant : cet événement nous permettra d’amorcer les discussions sur la manière d’aborder les questions relatives aux soins personnels et collectifs au sein du mouvement (comment chaque défenseure devrait prendre soin d’elle-même et de ses consœurs). Les participantes réfléchiront et proposeront des stratégies sur comment préserver l’énergie et le pouvoir du mouvement, prévenir l’épuisement professionnel, prendre bien soin de nous-mêmes tout en prenant soin de nos communautés avec des ressources limitées.

Le Forum se veut être un espace qui donne les moyens et la voix aux femmes de l’espace francophone en vue de discuter des problèmes internes au mouvement et renforcer leur solidarité et leur capacité à travailler ensemble. Cet évènement se focalisera sur quatre axes principales :

  • Travailler ensemble de manière effective et mutuellement bénéfique
  • Renforcer les capacités des organisations francophones pour un meilleur impact
  • Travailler ensemble – Mettre en œuvre nos recommandations
  • Célébrer nos réalisations

Les activités du Forum seront proposées par les participant.es désirant organiser des sessions, elles seront sous plusieurs format entre autres :

  • Ateliers pratiques ( formation sur l’élaboration d’une stratégie de mobilisation de ressources , stratégie de communication institutionnelle , etc.)
  • Tables rondes (échanges entre un panel, présentation, débats autour d’un thème… )
  • Sessions interactives ( échanges ouvert au publics )
  • Démonstrations et essais d’outils numériques
  • Activités d’innovation ouverte ( espace de discussions et d’amélioration d’outils numériques ou autres, etc.)
  • Activités de réflexion sur l’avenir du mouvement
  • Activités artistiques( atelier de storytelling, ciné-débat, projection de film, peinture, musique etc.)
  • Activité de relaxation ( séance d’étirements, de zumba , auto-massage etc.)
  • Activités ludiques ( jeu de team building , brise-glace, jeu de mime ).
  • etc.

Afin de pouvoir offrir une expérience inoubliable digne de féministes, un comité d’organisation a été institué cette entité à plusieurs missions en majorité de fournir des conseils stratégiques sur la conceptualisation et l’organisation du Forum et sur ses résultats anticipés.

Le Comité d’Organisation (CO) est composé de dix féministes francophones clés représentant la diversité géographique et thématique et ayant des expériences avérées dans différents secteurs. Il appuie le secrétariat de XOESE dans la conception, la planification et l’organisation du Forum francophone.

Les fonctions des membres du Comité incluent :

  • Fournir des conseils stratégiques sur la conceptualisation et l’organisation du Forum et sur ses résultats anticipés ;
  • Soutenir le développement de partenariats stratégiques pour soutenir le Forum, en termes de financement, de participation et de plaidoyer post-Forum ;
  • S’assurer que l’intégralité des processus du Forum intègre une approche intersectionnelle et intergénérationnelle : durant les phases de préparation et d’organisation, ainsi que lors de l’élaboration de ses résultats et plans de suivi ;
  • S’assurer du lien et de la cohérence entre le Forum francophone et les coalitions d’actions du Forum Génération Égalité ;
  • Fournir un appui stratégique à la mise en œuvre de la stratégie de communication du Forum, notamment en promouvant publiquement l’événement au sein de leurs réseaux et plateformes et auprès de leurs donateurs/partenaires.
  • Fournir un soutien stratégique à la mise en œuvre des aspects innovants et technologiques du Forum à travers une utilisation optimale des médias sociaux, tout en maintenant un bon niveau de communication avec les activistes et groupes ayant un accès limité à l’internet ;
  • Fournir des conseils sur et soutenir la mobilisation de ressources pour le Forum ;
  • Mobiliser l’engouement et la participation des leaders des groupes de femmes, de jeunes femmes, de filles et LGBTIQ au Forum

Le Comité d’organisation se réunit  une fois par mois virtuellement par téléconférence pour planifier et suivre les activités de préparation.

Découvrez le profil des neufs féministes composant le comité d’organisation :

A propos des groupes de ces représentantes

XOESE, Le Fonds pour les Femmes Francophones est une fondation féministe d’utilité publique créée le 1er septembre 2015 et basée à Lomé, au Togo.

Sa mission est de mobiliser les ressources financières, matérielles et humaines afin de les réinvestir dans les initiatives des militantes et organisations de femmes et de jeunes femmes pour faire avancer les droits des femmes, des jeunes femmes et des filles, leur autonomisation économique et l’égalité entre les sexes dans les pays francophones du Grand Sud. Et ses objectifs sont de :

  1. Appuyer financièrement la mise en œuvre des initiatives promouvant les droits des femmes, des jeunes femmes et des filles ;
  2. Renforcer les capacités institutionnelles des organisations de femmes et de jeunes femmes ;
  3. Encourager et appuyer des initiatives innovantes d’autonomisation des organisations des femmes et de jeunes femmes.

Pour plus d’informations sur XOESE, veuillez visiter le site web.

Mama Cash a été le premier fonds international pour les femmes au monde. Mama Cash mobilise des ressources auprès des individus et des institutions, accorde des subventions à des organisations féministes autonomes et aide à créer les partenariats et les réseaux nécessaires à la défense et à la promotion effective des droits fondamentaux des femmes, des filles, des personnes transsexuelles et intersexuées dans le monde. Mama Cash est convaincue que le fait de donner le soutien approprié à l’action collective des personnes intersexuées et transsexuelles, des filles et des femmes apportera de profonds changements sociaux et environnementaux – dont nous avons urgemment pour l’avènement d’un monde juste et joyeux.

L’Association des Femmes Handicapées à Madagascar  est une association libre, indépendante et démocratique d’envergure nationale qui vise à promouvoir l’autonomisation des femmes en situation de handicap et leur épanouissement dans tous les domaines et ce, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.

Elle aura ainsi à charge de coordonner, de représenter et de trouver des solutions aux problèmes des femmes en situation de handicap sur tout le territoire national.

Genre en Action est un réseau d’organisations et de personnes qui soutiennent la prise en compte du genre dans le développement. Le réseau (2003) puis l’association (2009) ont pour promouvoir la prise en compte des inégalités des femmes et des hommes dans les politiques et programmes de développement dans l’espace francophone.

Le Réseau Francophone pour l’Egalité Femme-Homme s’agit de favoriser les échanges Nord-Sud et Sud-Sud, partager et initier des discussions sur l’égalité femme-homme, la lutte contre les discriminations et les violences faites aux femmes dans les domaines d’intervention de la Francophonie (cf. Cadre stratégique à moyen terme) et assurer une veille auprès des acteurs de la Francophonie : institutions, société civile, groupes professionnels,  jeunes,  etc.
Le Fonds pour les Femmes Congolaises est un fonds qui rassemble des organisations pour partager les meilleures pratiques, expériences et identifier des stratégies efficaces pour relever les défis communs dans nos communautés. Nous facilitons le partage des connaissances entre les groupes locaux de différentes provinces et nous rapprochons les femmes en créant un pont au sein de diverses communautés. Ce faisant, FFC a renforcé le mouvement des femmes congolaises.
L’Union des Femmes d’Océanie regroupe des organisations de femmes de la Polynésie Française, de la Nouvelle Calédonie, du Vanuatu et de Wallis et Futuna. L’UFFO a pour objectif de renforcer les capacités des organisations de femmes à promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, à briser l’isolement des femmes francophones de l’Océanie, et à soutenir une meilleure intégration régionale et internationale des problématiques de genre des pays et territoires francophones d’Océanie.

Mises à jour